Résolution sur les examens officiels 2017

Réuni en session ordinaire le 29 Août 2017 à Yaoundé, le Conseil National du SNAES a constaté de nombreuses insuffisances dans le gestion des examens officiels 2017.

Il s’agit entre autres:

  • Du problème de la superposition des structures de la DECC et de l’OBC, en charge des  examens du même sous – système d’un même ministère (MINESEC)
  • De la prise en charge déplorable des intervenants aux dits examens (Taux dérisoires de prestations délicates, non – paiement tardif et partiel de ces vacations), que nous déplorons d’ailleurs dans le rapport d’observation des examens et concours officiels 2017.

Fort de ces constats, le Conseil National du SNAES condamne fermement ces pratiques qui préjudicient le bon déroulement des examens officiels. le SNAES se réserve le droit d’élaborer avec les autres syndicats une réponse appropriée pour les sessions avenir au cas où le statu quo prévaudrait dans ce domaine.

Résolution sur les examens officiels a

En vue de prévenir de futures incompréhensions, le Conseil National du SNAES recommande fortement :

  • la création d’un office unique des examens,concours et de la certification pour les examens du sous – système francophone,
  • la prise en compte des propositions et recommandations des rapports d’observation des examens et concours officiels 2017 et antérieurs du SNAES.

Il exige en outre pour les prochains sessions le traitement équitable des différent intervenants aux examens.

Fait à Yaoundé le 29 Août 2017

 

 

 

LEVEE DU MOT D’ORDRE DE GREVE

nouvelle-image-1 nouvelle-image-2Camarades,
                     Le mot d’ordre de lundi est levé après discussion positive avec le PM. Merci infiniment pour la mobilisation qui a permis ce résultat rapide et positif. C’est le signe que le désespoir n’est jamais une stratégie. Félicitez toutes et tous les camarades qui se sont mobilisés en cette occasion au nom du SNAES et en mon nom nom personnel. Ils ont contribué à donner un début de dignité aux enseignants. Mais le meilleur est encore à venir, et le combat va continuer.
                      Un pour tous, tous pour un!

Le SG